Premières mesures de la turbulence en ciel clair par lidar Rayleigh à 'Observatoire de Haute-Provence

Vendredi 11 février 2011 à 10h

Alain HAUCHECORNE
Directeur de Recherches au CNRS, LATMOS-IPSL, Paris


Les phénomènes dynamiques tels que les ondes de gravité ou les cisaillements de vent  engendrent des fluctuations à petite échelle du vent, de la densité et de la température atmosphériques. Ces fluctuations représentent un  réel danger pour les avions commerciaux et sont connus sous le nom générique de Clear  Air Turbulence (CAT). Ils ne sont pas résolus par les modèles de prévisions météorologiques et sont  donc imprévisibles.

Dans le cadre d'un projet ANR en collaboration avec l'ONERA, Le lidar Rayleigh de l’Observatoire de Haute-Provence (OHP) a été adapté par adjonction d'un module d'acquisition autonome pour permettre la détection  de la turbulence en ciel clair dans la moyenne et haute troposphère.  Les campagnes de mesures sur le terrain ont démontré que le dispositif mis au point été  effectivement capable de détecter des épisodes de turbulence. Ce dispositif pourrait facilement être adapté à d'autres lidars Rayleigh et en premier lieu à celui qui sera installé au Maïdo. Il permettrait de mieux valoriser les mesures des autres instruments prévus et en particulier celles du lidar vent.