SOERE: Systèmes d'Observation et d'Expérimentation, sur le long terme, pour la Recherche en Environnement

Sur les recommandations du Grenelle de l'Environnement (2008) et de la Stratégie Nationale pour la Recherche et l'Innovation en Sciences de l'Environnement (SNRI, 2009), le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (MESR) a décidé, en concertation avec le Ministère chargé de l'Ecologie et de l'Environnement (MEEDDM), de mettre en place un programme quadriennal (2009 - 2012) destiné à consolider et étendre le dispositif national des ORE (Observatoires de Recherche en Environnement). Ces nouveaux dispositifs recoupent également celui des services d'observation de l'INSU. Ces SOERE peuvent donc concerner de nombreux types de systèmes d'acquisition de données : mesures in situ, télédétection (spatiale ou non), dispositifs expérimentaux, aux conditions limites contrôlées. L'acquisition peut concerner un petit nombre de paramètres, récoltés au sein d'un réseau de sites instrumentés sur des régions comparables, ou intégrer un grand nombre de paramètres, issus d'une région donnée. La mise en place de systèmes d'information pérennes visant à l'intégration de bases de données hétérogènes et réparties, est également éligible. Dans tous les cas la garantie d'une mise à disposition, immédiate, universelle et pérenne (au moins une dizaine d'années), de données à la qualité et à la fiabilité garanties, est une condition sine qua non de l'éligibilité.

 

L'OSU Réunion contribue à trois dispositifs de structuration de la communauté de recherche nationale dans le cadre des SOERE: 

Le SOERE ATMOS qui regroupe deux anciens SOERE :

  1.   ROSEA : "Réseau d'Observatoires pour la Surveillance et l'Exploration de l'Atmosphère", réseau auquel participent le LACy et l'UMS de l'OSU-R pour ce qui concerne les observations de l'OPAR. ROSEA coordonne un ensemble d’observations de la dynamique, thermodynamique et de l’eau atmosphériques, à partir de 5 sites multi-instrumentés français (SIRTA, CO-PDD, P2OA, OHP, OPAR). Ce SOERE a pour objectifs d'étudier la contribution des nuages et flux surface-atmosphère dans les anomalies climatiques récentes, d'étudier l'impact des variabilités et évolutions de la vapeur d'eau et des cirrus sur l'évolution du rayonnement solaire, de faire progresser la connaissance des processus physico-chimiques dans les systèmes nuageux. http://www.allenvi.fr/groupes-transversaux/infrastructures-de-recherche/rosea
  2. ORAURE: "Observations en réseaux des aérosols à usage de recherches environnementales", réseau regroupant tous les dispositifs d'étude des aérosols atmosphériques, réseau auquel participent le LACy et l'UMS de l'OSU-R pour ce qui concerne les observations de l'OPAR, ORAURE coordonne les observations des aérosols effectuées au niveau national à partir de plusieurs approches (in situ, télédétection, mesures spatiales). Ce SOERE a pour objectif de caractériser les propriétés optiques, chimiques et microphysiques des aérosols et les interactions aérosols/nuages dans une vision quasi-4D. http://www.allenvi.fr/groupes-transversaux/infrastructures-de-recherche/oraure

 

 

Le SOERE RBV:  "Réseau des Bassins Versants", auquel participent le LGSR et l'UMS de l'OSU-R pour ce qui concerne les observations de la station hydrologique du Bassin Versant de la Rivière des Pluies (observatoire élémentaire  ERORUN)

Le SOERE Trait de Côte  dont l'objectif est de suivre l'évolution du littoral en pérennisant les séries temporelles à long terme, en mettant en oeuvre des moyens de mesures modernes et en harmonisant les stratégies d'acquisition de données entre laboratoires. Le laboratoire Espace-DEV et l'UMS de l'OSU-R participent à ce réseau pour ce qui concerne la station côtière sur l'ouest réunionnais.