Bassin Versant

Un SOERE Hydrologique intégré à l'OSUR

Depuis désormais plus d'une décennie, les gouvernements ont pris conscience de l'absolue nécessité d'une surveillance accrue des paramètres essentiels de l'environnement terrestre. Dans ce contexte, les structures d'observation pérennes, mettant en oeuvre des mesures in-situ, jouent un rôle clé pour la compréhension des mécanismes complexes qui contrôlent l'évolution de la surface de la Terre.

Qu'est ce qu'un SOERE : Systèmes d'Observation et d'Expérimentation, sur le long terme, pour la Recherche en Environnement. Les SOERE s'intègrent naturellement dans des réseaux d'observation à l'échelle nationale et internationale.

L'observation du cycle de l'eau fait l'objet d'un SOERE "Bassins Versants" regroupant des différents bassins versants français qui font l'objet d'études scientifiques. Parmi ceux-ci se trouvent le bassin versant de Rivière des Pluies qui fait l'objet du projet ERORUN.

Observatoire de l'EROsion à la RéUNion : ERORUN

Objet d'ERORUN

Les observatoires fixes sont essentiels dans la constitution d'un système global d'observation de la Terre.  Erorun traite à l'échelle d'un bassin versant, de l'ensemble des composantes du bilan hydrologique:

  • Précipitations
  • Flux hydriques
  • Flux de matières
  • Solides
  • Liquides

Les atouts d'ERORUN

De très nombreuses stations d'observation existent dans l'Hémisphère Nord alors que leur nombre est considérablement plus réduit dans l'Hémisphère Sud. Située à la latitude 21° Sud, l'île de La Réunion est donc amenée à jouer un rôle stratégique dans le cadre de la mise en place d'un système global d'observation de la Terre. Par sa situation géographique, l'île présente de nombreux atouts pour l'observation hydrologique.

  • Un Soere hydrologique dans l'hémisphère SUD
  • Une île volcanique jeune à fort relief (3000m)
  • Une pluviométrie exceptionnelle marquée par des événements extrêmes : les cyclones tropicaux
  • Des crues flash à fort débit.

La Réunion est une île marquée par des enjeux environnementaux et sociétaux majeurs autour des composantes du bilan hydrologique Pluie/ Débit/Erosion.

Equipes de Recherche

ERORUN est porté par plusieurs laboratoires :

  • UMR 7154 IPGP -GéoSciences Réunion
  • LACY UMR 8105 UMR-CNRS- Météo-France
  • US 140 Espace -IRD - OSU Réunion

ERORUN intègre potentiellement tous les partenaires de l'OSU Réunion, il s'appuie aussi sur des partenaires extérieurs:

  • Institut Universitaire Européen de la Mer -UMR 6538-
  • laboratoire de Sciences de la Terre -Lyon 1-

Le Site principal retenu pour ERORUN

Le site principal d'ERORUN correspond au bassin versant de la Rivière des Pluies. Sur ce site, les trois principaux paramètres de la dynamique du bassin versant sont étudiés:

  • Les pluies avec un réseau dense de pluviomètres « temps réel » pour la surveillance hydrologique, deux radars bande S (site du Colorado et Piton Villers) et un radar profileur UHF mobile.
  • Les flux hydriques : Plusieurs stations de jaugeage sont actuellement suivies par l'Office de l'eau et des stations complémentaires sont envisagées pour affiner l'analyse du transfert des Crues.
  • Les flux sédimentaires et géochimiques :Il est prévu sur le site l'installation Installation de capteur de matière en suspension, IPGP.
  • Le devenir des sédiments dans le milieux marin : cet aspect sera suivi par la réalisation de levés bathymétriques et imagerie acoustique haute résolution.

Intégration au sein d'un réseau National et International

Erorun est intégré au sein du réseau français ALLENVI et participe à un réseau international pour l'ETUDE de la Zone Critique (FRECZ network : French Ressources for the exploration of the Critical Zone).